Conseils pour randonner seule quand on est une femme

Par Jenny Diab
1 Commentaire 804 Vues

Conseils pour randonner seule quand on est une femme !

Depuis plusieurs années, j’aime beaucoup randonner seule et je suis une grande adepte de l’itinérance. J’ai fait quelques randonnées à la journée au Massif du Canigou où plusieurs randonnées dans la Drôme Provençale et d’autres qui ne sont pas sur mon blog. Pour les randonnées en itinérance, j’ai fait le chemin de Saint-Jacques de Compostelle seule,  la traversée de la Saône-et-Loire, j’ai inauguré la Via Garona ou encore fait de l’itinérance dans les Alpes du Léman. J’aime quand les paysages défilent ! Dans cet article, vous allez pouvoir retrouver mes conseils avant de partir randonner seule.

Vous renseignez sur la randonnée de votre choix

Chaque été, vous êtes nombreuses à vouloir randonner seule et vous postez de nombreuse questions via le groupe Facebook voyager au féminin en sac à dos. Il s’agit du seul groupe Facebook 100% féminin ! Il ne faut pas hésiter à poser vos questions, car il y a forcément des filles qui ont fait la randonnée que vous souhaitez faire et qui vous donnera tous les conseils à savoir.

Pour ma part, avant chaque randonnée, je télécharge le tracé GPX et je me renseigne sur la difficulté de la randonnée. Si on a le vertige, il est important de savoir s’il y a des passages aériens comme j’ai pu faire lors de mes randonnées dans la Drôme Provençale. Le but est de vous faire plaisir et pas de vous effrayer surtout quand on part randonner seule. Si êtes vous débutante, optez pour une petite randonnée facile (2h00), sans dénivelée importante et où vous allez pouvoir croiser du monde, cela rassure. Pour avoir toutes les informations sur une donnée, j’utilise le site Viso Rando qui vous donne tous les détails du terrain.

randonner seule - DrômeProvençale

Partir avec des bonnes chaussures de randonnée (et chaussettes)

Vos pieds, c’est votre moteur donc il faut en prendre soin. Peu importe la randonnée que je fais, j’ai toujours avec moi un kit briquet / aiguilles / fil / pansements / éosine. En cas, d’ampoules, ce kit m’a clairement sauvé les pieds plusieurs fois quand je suis partie faire Saint-Jacques de Compostelle seule. Si vous comptez randonner seule, pense au kit de soin.

Partez avec des chaussures adaptées à vous, mais aussi au terrain. Quand je fais une randonnée en itinérance sur plusieurs jours ou en moyenne montagne, je pars avec des chaussures montantes et robustes qui s’adaptent à toute situation comme la marque Lowa. C’est primordial de protéger ces chevilles sur des terrains caillouteux ou boueux. Quand je sais que le terrain est principalement plat et goudronné, je prends des chaussures plus légères et basses. Attention, le pied gonfle donc pensez à prendre une taille au-dessus pour être à l’aise lors de vos randonnées.

Pensez également à prendre de bonnes chaussettes. Depuis plusieurs années, je marche avec les chaussettes de randonnée de la marque française Thyo en laine de mérinos. Depuis que je les utilise, je n’ai jamais eu d’ampoules.

Prendre suffisamment d’eau

Il est important de toujours partir avec de l’eau, car il peut parfois être compliqué de trouver de l’eau durant une randonnée. L’été, je pars toujours avec deux gourdes (minimum 2L), 1 classique de la marque Nalgene et la seconde, j’utilise la gourde isotherme Hydro Flask, elle me permet de conserver une eau très fraiche pendant longtemps. Je la consomme généralement quand le soleil commence à taper. J’utilise aussi une poche à eau qui va dans mon sac à dos Osprey Kyte 46L. Cela dépend de la randonnée que je fais. Par exemple, durant ma traversée de la Saône et Loire à pied, j’ai eu parfois du mal à trouver de l’eau. 

Si vous partez en montagne, vous croisez forcément des rivières et je vous recommande de vous munir du filtre Sawyer qui va vous permettre de filtrer votre eau et la consommer immédiatement. Petit, léger, il se glisse très facilement dans votre sac à dos. Ou d’utiliser une gourde filtrante Lifestraw, tout aussi pratique. Consulter l’article sur mon comparatif des gourdes filtrantes et filtres à eau. Surtout si vous partez randonner seule, il est impératif de rester bien hydraté.

Si vous faites des GR comme le Chemin de Compostelle, vous passez par des petits villages, les cimetières sont toujours ouverts et il y a toujours un robinet.

randonner seule - Gourde

Choisir un sac à dos adapté à la randonnée

Votre sac à dos ne sera pas le même si vous partez en itinérance où à la journée. À la journée, prenez un petit sac à dos de 20L, c’est largement suffisant pour une gourde, vos affaires personnelles (papiers, clés), une veste et de quoi manger. Si vous partez en itinérance comme le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, optez pour un sac à dos 40 ou 50L maximum, plus votre sac à dos sera grand, plus vous allez le remplir. Ce n’est pas idéal, votre sac à dos doit faire 10% de votre poids. C’est difficile de respecter cette règle des 10%. J’ai écrit un article très complet sur comment bien choisir et ranger son sac à dos. Vous pouvez retrouver tous les articles sur les sacs à dos que j’ai pu tester et vous aider dans votre choix.

Préparer un pique-nique + encas

Ne partez jamais le ventre vide et sans prendre à manger. Si l’effort est important, qu’il fait très chaud, vous serez contente d’avoir un petit sachet de fruits secs ou une barre céréales. Selon le choix de votre randonnée, vous ne trouverez pas de refuge qui propose à manger et en général ça peut coûter cher dans un refuge. Emportez avec vous un sandwich, des fruits, chips, des choses légères à manger pour éviter de vous sentir lourde au retour.

Prévenir un proche de l’endroit où vous allez randonner seule

Je ne pars jamais randonner seule sans prévenir quelqu’un où je vais. C’est vraiment important qu’une personne sache où vous allez et combien de temps vous pensez mettre. Un accident peut vite arriver, une chute ou une cheville tordue qui vous empêche de marcher. Si votre  téléphone ne capte pas le réseau, la personne que vous avez prévenue pourra partir à votre recherche ou appelez les secours.

Si vous partez randonner seule lors d’un voyage, n’hésitez pas à laisser votre numéro de téléphone et prévenir la personne chez qui vous logez ou la réception de votre hôtel, en expliquant votre projet.

voyage aux Philippines

Télécharger des applications pour vous aider

Il y a deux applications que j’utilise à chaque fois que je pars randonner seule : GPX Tracker et TrackViewer.

  • GPX Tracker : Elle me permet d’avoir le tracé GPX de la randonnée que je vais faire. Elle sert particulièrement quand j’ai un doute sur le balisage. Je pense que ce n’est pas négligeable d’avoir une application avec le tracé. Ensuite, il m’est arrivé de faire des randonnées où les tracés ont été faits exprès pour mon projet par exemple la traversée de la Saône-et-Loire à pied ou encore dans les Alpes du Léman. Vous avez également la possibilité de créer vos propres tracés via des sites comme Viewranger.
  • Track Viewer : Elle est liée à votre position, donc je l’utilise en tant que carte. Il m’est arrivé durant la traversée de la Saône-et-Loire à pied d’avoir des travaux et un souci de tracé qui m’oblige à contourner. Avec cette application, j’ai pu trouver un autre chemin pour rejoindre celui que j’ai besoin de suivre. L’application indique les chemins de randonnée. Elle m’a permis aussi de regarder à quelle attitude j’étais et ce qu’il me restait à monter. Même si ce n’est pas comme une carte IGN, elle m’a beaucoup aidé par moment, sur dans la Drôme Provençale.

Prendre une batterie externe

Je pars toujours avec une batterie externe, tout simplement parce que les applications dont je vous parle ci-dessus usent pas mal la batterie. J’évite un maximum quand je pars randonner seule de laisse toutes mes applications ouvertes et j’utilise uniquement le strict minimum. Ma batterie externe PNY me permet de recharger 3/4 fois mon iphone en entier. Ça peut être très utile si vous dormez en bivouac également.

Se faire confiance et kiffez !

Faites-vous confiance ! Vous n’êtes pas obligé de commencer à par une randonnée difficile, ce n’est pas conseillé. Prenez votre temps, marchez à votre rythme et si un obstacle vous dérange, faites demi-tour. Écoutez-vous, c’est la base si vous allez randonner seule !

Randonner seule - Compostelle

Si vous avez des questions sur le fait de randonner seule, n’hésitez pas à les laisser en commentaire  ! Si vous êtes une femme qui voyage seule où à plusieurs, n’hésitez pas à rejoindre le groupe facebook 100% féminin Voyager au féminin en sac à dos et me suivre sur Instagram où je partage toutes mes aventures de voyageuse solo.

Conseils randonner seule

1 Commentaire

Sandra 7 juin 2022 - 21 h 53 min

Bon article, avec de belles photos.
Toutes nos félicitations!

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Logo HD petit

Voyager, c’est la liberté d’être soi même !

© 2009-2022 JDroadtrip Tous droits réservés !