3 randonnées à faire dans la Drôme Provençale

Par Jenny Diab
0 Commentaire 53 Vues

3 randonnées à faire dans la Drôme Provençale

Durant 3 jours, je suis venue dans cette région à l’accent chantant dans le but de découvrir les randonnées à faire dans la Drôme Provençale. Pour cette première fois, je me suis rendue dans deux territoires différents : Dieulefit et Les Baronnies. Des spots parfaits pour les amateurs de randonnée. Il y en a pour tous les goûts, les randonneurs débutants ou expérimentés avec des passages aériens très sympas. Je suis agréablement surprise par la diversité des paysages, parfois de petits villages en pierre typiques du Sud et d’autres, montagneux, qui offrent de jolis panoramiques. J’espère avoir l’occasion de revenir pour découvrir ces petits villages, cette fois direction la montagne pour vous partager les belles randonnées à faire dans la Drôme Provençale.

Sommaire

Montagne de Miélandre par le col de Blanc

Temps
Environ 4h00

Dénivelé
+ 674m / – 674m

Distance
7 km

La montagne de Miélandre est la première des trois randonnées à faire dans la Drôme Provençale. J’ai passé deux jours au Col de Blanc pour profiter pleinement des lieux. Comme il avait pas mal plu les jours précédents, j’ai décidé de monter au sommet de Miélandre et de reprendre le même chemin pour redescendre sans passer par le Col d’Espréaux.

ATTENTION À SAVOIR : Selon la saison et la météo, il est plus judicieux de prendre un sens précis. Après la pluie, certaines parcelles entre le Col d’Espréaux et le Col de Blanc sont glissantes et boueuses. Si vous démarrez, comme moi du Col de Blanc, allez en direction du Col d’Espréaux, c’est moins dangereux de monter cette partie plutôt que la descendre. Sinon vous pouvez directement monter au sommet de Miélandre et reprendre le même chemin pour redescendre sans passer par le Col d’Espréaux.

Je suis partie relativement tôt pour profiter de la fraicheur surtout quand on monte. La partie est plutôt ombragée et comme il n’y a pas encore beaucoup de passage, j’ai la chance de croiser un chamois. La balade est vraiment superbe, car elle offre divers points de vue très différents à chaque fois.

Cliquez pour agrandir

C’est vraiment une très belle randonnée, j’ai adoré ce changement radical d’environnement lors de ma montée. On passe d’une forêt très dense, verdoyante et ombragée à un passage caillouteux qui amène à une prairie pentue dorée… l’herbe à sécher, avec le soleil, tout le pâturage est doré, c’est magnifique ! Je distingue un petit passage au milieu de cette étendue orangé. La dernière ligne droite au sommet est un peu bijou avec ces couleurs sublime.

Une fois au sommet, je suis seule au monde face à ce panorama en 360° où je peux admirer les Alpages d’Angèle, la Montagne de La Croix, les montagnes de la Lance, les Trois Becs et le Mont Ventoux. Les paysages me font beaucoup penser à ceux que j’ai vu durant ma randonnée itinérante dans les Alpes Du Léman. La crête est essentiellement composée de pâturages, donc soyez vigilant avec les patous. Pour ma part, le troupeau était redescendu donc j’ai pu pleinement profiter des points de vues et me balader sereinement sur la crête. Près de Dieulefit, c’est l’une des randonnées à faire dans la Drôme Provençale en solo, à deux, entre amis ou en famille. Il n’a pas de grosses difficultés à part le dénivelé.

Dormir au gîte du Col de Blanc

Accueillie par Véronique et Bernard, deux personnes adorables, avec qui j’ai adoré partager et aux petits soins pour leur hôte. J’ai séjourné deux nuits au Gîte du Col de Blanc dans une chambre pour deux. Il y a également des dortoirs, deux salles de bain et toilettes communes. Un hébergement chaleureux, spacieux, calme, convivial, au milieu de la nature, entourée par plein d’animaux, un endroit relaxant.

L’avantage de ce gîte est qu’il est sur les chemins de randonnée, notamment celui pour accéder à la montagne de Mièlandre. C’est l’une des randonnées à faire dans la Drôme Provençale ! N’hésitez pas à les contacter si vous avez des questions.

Randonnée Les Aiguilles de Rémuzat

Temps
Environ 7h00

Dénivelé
+ 948m / – 944m

Distance
15,20 km

Sur les 3 randonnées à faire dans la Drôme Provençale, Les Aiguilles sont les plus difficiles, de par son dénivelé important et il y a deux parties avec des mains courantes, dont une, aérienne, pas très technique, mais impressionnante. Pour les gens qui sont sujets au vertige, cette randonnée n’est pas recommandée.

J’appréhendais pas mal cette randonnée, et involontairement je me suis mis une petite pression. J’ai beau voyager seule depuis longtemps, je ressens toujours ces émotions quand je vais vers l’inconnu.

À partir du moment où je suis partie de Rémuzat jusqu’au sommet des Aiguilles, ça grimpe. On passe par différents environnements, très caillouteux à une végétation très dense, au point que l’air ne passe plus beaucoup et qu’il peut faire très chaud. Le premier passage avec la main courante se fait sans difficulté. Elle est surtout là quand le chemin est très humide pour éviter de glisser.

Cliquez pour agrandir

Je me rapproche petit à petit et plusieurs panneaux sont là pour prévenir que le dernier passage est réservé aux randonneurs expérimentés. Et nous y voilà ! Je me lance sans trop réfléchir, sinon j’y serais encore, et je prends mon temps. Le premier petit passage est très pentu, car il faut bien trouver ses prises, clairement on est à flanc de falaise donc j’évitais de regarder derrière moi et je me concentrais sur ma montée.

Le second passage est vraiment aérien est celui qui m’a le plus perturbé. Je dois l’avouer cette adrénaline, fait du bien et une fois arrivée au sommet, on est content d’avoir réussi et de l’avoir fait. En soi, je n’avais pas peur de ces parties, c’est le fait d’être seule qui me dérangeait, car un mauvais geste ou une mauvaise prise ça peut arriver. J’ai eu occasion de faire des passages plus techniques dans le Massif du Canigou. Mais je l’ai fait, je suis arrivée en haut et découvre une vue absolument magnifique ! Un 360° exceptionnel et à partir de là, vous n’avez plus qu’à profiter de votre randonnée.

Je me fraye un chemin entre les buis pour rejoindre le chemin qui longe les crêtes sur environ 2 kilomètres, avant de bifurquer vers le Col de Staton. Sincèrement c’est très très beau ! Aucun danger, vous pouvez les longer de façon éloignée ou à proximité. Sur les 3 randonnées à faire dans la Drôme Provençale, même si je me suis mis une pression, c’est ma randonnée préférée, le spot est incroyable !

Je redescends vers le Col de Staton, soyez vigilant, car il y a des patous normalement, mais pendant mon passage, j’étais seule au monde ! Attention descente très caillouteuse, ne négliger pas des bâtons de marche qui peuvent être très utiles. Au col, vous avez une table de pique-nique à l’ombre sous un arbre, parfait pour prendre des forces. Le soleil tape vraiment fort, heureusement que j’ai ma gourde isotherme Hydro Flask qui garde mon eau fraîche.  La descente vers Rémuzat se fera tranquillement, un mélange de forêt dense et chemin forestier ombragé. Je ne regrette pas du tout cette randonnée, elle est canon ! Si vous êtes dans les Baronnies, foncez, c’est magnifique !

Dormir au gîte le Champs d’Habits

Le gîte les Champs d’Habits est situé à Verclause en plein coeur du parc des Baronnies donc idéal si vous venez randonner dans la Drôme Provençale. Un cadre exceptionnel avec une vue panoramique sublime et une liste d’activités à faire comme : randonnée pédestre ou à cheval, VTT, escalade, observation des oiseaux, etc…

J’ai séjourné dans le gîte d’étape, indépendant de la maison principale, avec tout le confort : une cuisine équipée, un salon avec cheminée, une véranda qui fait office d’observation pour les ornithologues, deux salles de bain avec toilettes, une chambre double, un dortoir et un grand jardin… Une atmosphère très cosy, simple et calme ! On s’y sent comme à la maison ! Joseline et son mari se feront un plaisir de vous accueillir, n’hésitent pas à les contacter si besoin.

Randonnée Le Montrond depuis Rémuzat

Temps
Environ 3h30

Dénivelé
+ 540m / – 540m

Distance
9 km

Sur le territoire des Baronnies se trouve Le Montrond qui est l’une des randonnées à faire dans la Drôme Provençale. Il y a aucune difficultés, un peu de dénivelé, mais cela reste tout à fait correct et le balisage est très présent. C’est le type de randonnée à faire en famille et pique-niquer au sommet.

Cette randonnée est plutôt bien ombragée, à part quand vous arrivez au sommet, mais la plupart du temps, vous êtes protégé du soleil et de la chaleur. La vue est magnifique et vous pouvez admirer le Rocher du Caire et Les Aiguilles de Rémuzat que j’ai pu également faire. Avec un peu de chance, si vous profitez de la vue, vous allez pouvoir observer des vautours, il y a 4 espèces dans les Baronnies. Celui que vous risquez de voir, c’est soit le vautour fauve, soit le vautour moine. Le vautour percnoptère et Gypaète barbu sont un peu plus difficiles à voir durant un petit séjour et il faut connaître les endroits où ils ont l’habitude d’aller.

Cliquez pour agrandir

J’ai adoré les paysages en redescendant, les plaines sont vraiment belles. Vous passerez devant les ruines d’une ancienne bergerie, encore une fois, vous êtes sur des alpages où les bergers sont là, selon la saison, restez vigilant avec les patous. On m’a prévenue pendant mes 3 randonnées que je pouvais en croiser, mais je n’ai jamais vu un patou, tant mieux ! Une partie du chemin est le même que lorsqu’on redescend des Aiguilles donc comme j’étais déjà passé, je connaissais le chemin pour me ramener à Rémuzat. En tout cas, c’est une jolie balade à faire si vous venez dans les Baronnies.

Équipement pour ces randonnées

Pour ces randonnées à faire dans la Drôme Provençale, je suis partie avec une nouveau sac à dos et des bâtons de marche que je testais pour la première fois.

Si vous avez des questions sur les randonnées à faire en Drôme Provençale, n’hésitez pas à les laisser en commentaire  ! Si vous êtes une femme qui voyage seule où à plusieurs, n’hésitez pas à rejoindre le groupe facebook 100% féminin Voyager au féminin en sac à dos et me suivre sur Instagram où je partage toutes mes aventures de voyageuse solo.

Ces randonnées dans la Drôme Provençale ont pu être réalisés grâce aux l’Offices du Tourisme de Dieulefit, les Baronnies, Montélimar, Pays de Grignan, Drôme Sud Provence et Drôme Provençale. Je précise que ce partenariat n’influe en aucun cas sur ma ligne éditoriale.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voyager, c’est la liberté d’être soi même !

© 2009-2022 JDroadtrip Tous droits réservés !