Voyager seule en Ouzbékistan

Par Jenny Diab
2 Commentaires 327 Vues

Conseils pour voyager seule en Ouzbékistan

C’est l’une des questions qu’on m’a beaucoup posées : « est-ce que l’Ouzbékistan est sécuritaire pour une femme seule ? ». Dans cet article, je vous partage mon expérience et les conseils pour voyager seule en Ouzbékistan. Il ne faut pas avoir peur de voyager seule. Ce pays m’a agréablement surprise. Les Ouzbeks sont très respectueux envers les touristes et très curieux de nous connaitre. Ils me demandent sans cesse d’où je viens, si c’est la première fois que je viens et ils aiment partager avec les gens qu’ils rencontrent. Ce n’est pas un simple rapport de business et ça, c’est super agréable.

Je ne me suis jamais sentie en insécurité. On ne m’a jamais abordé, il y a jamais eu un mot déplacé. C’est un pays d’Asie centrale parfait pour voyager seule, même pour une première fois. Je vous invite à prendre tous les conseils pour visiter l’Ouzbékistan et si une excursion dans le désert de Kyzyl Kum vous intéresse, foncez, c’est une expérience de folie, même en solo !

ℹ️ Infos : Avant tout voyage en Ouzbékistan, vérifiez la situation politique et sécuritaire via le site France Diplomatie.

ASSURANCE SANTÉ : -5%
Obtenez 5% de réduction sur votre assurance santé pour votre futur voyage

BANQUE : 130€ OFFERT
Jusqu'à 130€ pour l'ouverture d'un compte et éviter les frais bancaires en voyage

AIRBNB : 30€ OFFERT
Obtenez 30€ offert pour l'ouverture de votre compte et votre première réservation 

Transport en commun : métro, taxi, train

Si vous emprunter le métro pour visiter Tachkent, vous n’aurez aucun problème. À chaque station, il y a des agents. Il est formellement interdit de prendre des photos dans le métro. J’ai été étonnée, plusieurs hommes m’ont proposé leur place pour m’assoir. Ils sont bien vraiment bienveillants, c’est très agréable.

Dans le train qui relie Tachkent à Samarcande, aucun problème également. C’est très propre et tout le monde respecte sa place. Si vous allez visiter Boukhara, cette ville très authentique est vraiment agréable, c’est ma préférée.

Concernant les taxis, soit vous utilisez une application qui vous donnera le montant exact et cela vous évite de négocier. Il viendra également vous chercher à l’endroit indiqué comme UBER. Sinon, il suffit de lever la main au bord de la route et un taxi finira par s’arrêter. Il faut négocier le prix avant de monter. Ne dépasser pas les 3€ (30,000 sum). En général, je payais moins d’un euro (10,000 sum). En fait, tout le monde peut s’improviser taxi. Aucune inquiétude, c’est normal ! Vous n’aurez aucun problème si vous venez voyager seule en Ouzbékistan.

Ne parlez pas politique !

Les locaux sont curieux et quand ils vont savoir d’où vous venez, ils vont vous citer de grands noms français : des politiciens, des poètes, des chanteurs, des footballeurs, des artistes… et plusieurs fois, on a fini par me demander ce que je pensais de Macron. C’est mon président, je suis en mesure de donner mon avis et dire si je suis OK ou non avec sa politique. Je suis toujours restée assez vague, en disant que ça dépendait du sujet.

Ils vont forcément vous parler de Joe Biden, qu’il n’affectionne pas forcément. Et puis de Poutine… soyez ouvert d’esprit, n’oubliez pas que pendant près de 2 siècles ils ont vécu sous la domination russe, puis soviétique. Même si vous n’êtes pas d’accord, surtout actuellement avec le conflit avec l’Ukraine, il faut respecter le choix de chacun et comprendre que la vision est totalement différente. Pour comprendre la vision des Ouzbeks, si vous allez visiter Tachkent en 3 jours,  allez au Musée d’État d’histoire d’Ouzbékistan. Pour le reste, esquivez le sujet politique, c’est mieux !

Comportement à avoir ? Comment s’habiller ?

Si vous venez à voyager seule en Ouzbékistan, il est important de respecter la culture et les croyances qui peuvent être différentes de chez nous. L’islam est la religion principale et 90% des Ouzbeks sont musulmans, pas forcément pratiquants, mais il est important de ne pas l’ignorer. Toutes les femmes ne portent pas le voile, particulièrement à Tachkent dans la capitale, par contre, elles ont des tenues plus conservatrices qu’en Europe.

Même si Tachkent est une ville plus ouverte, optez pour des vêtements discrets, couvrez vos épaules, évitez les débardeurs, décolletées et les shorts très courts. J’ai porté des shorts qui arrivaient au-dessus de mes genoux tout le long du séjour et je n’ai pas eu de problème. Mes épaules étaient systématiquement couvertes, j’ai porté des tee-shirts tout le long. J’avais un châle assez long dans mon sac à dos que je pouvais mettre autour de ma taille pour cacher mes genoux. Prenez-en un, ça pourra toujours vous servir.

Les Ouzbeks sont très respectueux, ils ne viendront jamais vers vous pour vous vendre quelque chose, ou vous embêter. Ils ne sont pas du tout insistants, voir lourd comme ça peut être le cas si vous voyager seule au Maroc. Bien que j’adore le Maroc, je sais à quel point ça peut être difficile si on n’est pas ferme dès le départ. Ce n’est pas du tout le cas en Ouzbékistan.

Vigilance : Santé en Ouzbékistan

Je vais insister sur ce sujet, surtout si vous allez voyager seule en Ouzbékistan.

Ne buvez pas l’eau des robinets et évitez les boissons avec les glaçons. On peut rapidement attraper la tourista. Se laver les dents et rincer la bouche avec de l’eau en bouteille ou si vous avez une gourde filtrante. Vous pouvez consulter le comparatif des gourdes filtrantes et des filtres à eau qui peuvent vous être très utiles en Ouzbékistan.

Concernant les aliments qu’on vous invite à goûter, soyez mega vigilant ! Pourquoi ? Je suis tombée malade durant mon voyage, une diarrhée aiguë est arrivée. Non ce n’est pas la tourista. Pas de fièvre, pas de vomissement, juste tout ce que je mangeais finissait en diarrhée. Il est important d’avoir, tiorfan pour stopper les diarrhées, smecta ( 2x matin, midi et soir) pour plâtrée l’estomac et les intestins, spasfon pour les douleurs intestinaux et bien sûr paracétamol si autres douleurs.  Voici les médicaments que je mets dans ma trousse à pharmacie de voyage. En rentrant en France, j’ai dû faire une analyse de selles. Oui ce n’est pas glamour, désolée, mais c’est pour que vous compreniez bien pourquoi il est important de faire attention à ce qu’on mange également. 

Il s’est avéré que j’ai chopé un parasite rare. Ni le biologiste ni mon médecin n’avait eu ce cas avant moi. Qu’est-ce que c’est ? Comment je l’ai chopé ? Soit de l’eau, soit un aliment a été souillé par de la matière fécale animale. Bon appétit ! Deux choses à savoir, tant qu’il n’y a pas de sang dans les selles et pas de fièvre, il ne faut pas s’inquiéter. Avec les médicaments cités au-dessus, ça finira par passer. C’est long, au total presque 3 semaines, j’ai perdu 5 kilos. Si vous avez un doute quand vous revenez en France, allez chez le médecin.

Pour finir, si vous allez dans les marchés et qu’on vous tend de la nourriture (souvent c’est des fruits secs) pour goûter, refusez-les. Je ne dis pas que les Ouzbeks ne se lavent pas les mains, je dis surtout que les normes d’hygiènes ne sont pas les mêmes que chez nous et surtout, eux ils sont immunisés contre ce type de parasites ou bactéries. Pas nous. Surtout si vous êtes fragiles comme moi. Si vous allez voyager seule en Ouzbékistan, faites attention.

Si vous avez des questions pour voyager seule en Ouzbékistan, n’hésitez pas à les laisser en commentaire et si vous êtes une femme qui voyage seule où à plusieurs, n’hésitez pas à rejoindre le groupe facebook 100% féminin Voyager au féminin en sac à dos.

Voyager seule en Ouzbékistan

2 Commentaires

mathilde 16 octobre 2022 - 15 h 16 min

Partant en Ouzbékistan la semaine prochaine, ton article tombe à pic !! =D

Réponse
Camille 18 octobre 2022 - 13 h 21 min

C’est hyper cool ! Merci pour ces conseils 🙂

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Logo HD petit

Voyager, c’est la liberté d’être soi même !

© 2009-2022 JDroadtrip Tous droits réservés !