Conseils pour faire la Loire à vélo en 5 jours

Par Jenny Diab
0 Commentaire 352 Vues

Conseils pour faire la Loire à Vélo en 5 jours

Durant 5 jours, je suis partie faire les étapes nature de la Loire à Vélo, un itinéraire de 630 km et 270 km de boucles et variantes tout autour du parcours, soit 900 km qui relie Nevers et l’océan Atlantique. Très connu pour visiter les châteaux de la Loire tout en faisant l’itinéraire, via cet article, je vous faire découvrir des étapes qui mérites d’être parcourues. Ce n’est pas mon premier itinéraire sur une voie verte, j’ai eu l’occasion de faire le Canal du midi à vélo en 6 jours, la voie verte Passa Païs, la Véloscénie, le Canal des 2 mers à vélo ou l’Alsace à vélo durant 3 jours.

Prise par le temps, je ne pouvais pas faire l’itinéraire en entier, car il est quand même assez long. J’ai fait 3 étapes différentes :

  • 1ére étape :  Nevers > Briare
    Je suis partie du kilomètre 0 en démarrant à Nevers, mais en faisant un détour pour aller voir l’un des plus beaux villages de France Apremont-sur-Allier.
  • 2e étape : Orléans > Beaugency
  • 3e étape : Amboise > Bréhémont

Dans cet article, vous allez retrouver les endroits à visiter autour de la Loire à vélo ainsi que les hébergements et les restaurants « Accueil vélo ». Une superbe voie verte à faire en solo, à deux, entre amis ou en famille. Elle est parfaitement balisée, bien aménagée, aucune difficulté à prévoir. Si vous recherchez des informations sur Saumur, n’hésitez pas à lire mon article sur un week-end à Saumur.

Sommaire

Conseils pour faire la Loire à Vélo

État du chemin et balisage

Si vous faites la Loire à Vélo, en entier ou pas, le chemin est top donc vous pouvez prendre un vélo classique, un VTT ou un VAE. Le balisage est très présent grâce à des panneaux, des marquages au sol, il est difficile de se tromper.

Vous avez deux types de voies sur tout le long de la Loire à Vélo. Des voies avec et sans les voitures :

  • Piste cyclable, réservée exclusivement aux vélos.
  • Voie verte, réservée exclusivement aux véhicules non motorisés (cyclistes, piétons, cavaliers, rollers…).
  • Voies partagées que vous retrouverez souvent à l’approche d’une ville ou d’un village.

En solo

Tout à fait faisable en solo, je n’ai eu aucun souci.

Avec des enfants

Très facile à pratique, il est tout à fait possible de faire la Loire à Vélo en famille et avec des enfants.  Vous n’aurez aucun souci à utiliser une remorque, le chemin est top !

À quelle période faire la Loire à Vélo ?

J’ai fait la Loire à Vélo durant l’été, fin juillet. Sur les parties plus nature, il n’y avait pas énormément de monde, mais après Orléans, et sur toutes les parties les plus prisées, j’ai croisé pas mal de monde, surtout les portions avec les châteaux. L’avantage c’est que durant l’été, vous trouvez plusieurs parcelles d’ombre tout le long, on n’est pas exposé au soleil en permanence. Si vous décidez de le faire l’été, aucun souci. Si vous souhaitez avoir moins de monde, il faut privilégier le printemps ou l’automne.

Prévoir une casquette, de la crème solaire et suffisamment d’eau.

Où louer un vélo pour faire la Loire à Vélo ?

Mon vélo a été loué par Vélo Val de Loire, qui est basé à Jargeau. Il est possible de louer vos vélos au départ d’Orléans, Jargeau, Saint-Benoît-sur-Loire, Gien, Briare, Sancerre & Nevers. Ils proposent une option aller simple, selon votre choix de ville d’arrivée, vous pourrez laisser votre vélo dans un hôtel accueil vélo et vous pourrez rentrer tranquillement sans besoin de le ramener au point de départ.

Ils proposent la location de toutes sortes de vélos : classique, confort, électrique, VTT enfant ou VTC pour une demi-journée, une journée ou plus selon votre projet avec une gamme d’accessoires si besoin (sacoches, remorques…). Pour ma part, je suis partie avec un VAE – vélo à assistance électrique – avec un antivol et kit de réparation fournie.

Faire transporter ses bagages

Si vous partez faire la Loire à Vélo, il est possible de faire transporter ces bagages d’hébergements à hébergements. C’est le même concept que l’on retrouve sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, un transporteur passe, récupère votre bagage et l’amène à votre hébergement suivant. Durant le Canal du midi à vélo ou encore la Passa Païs à vélo, j’ai fait appel aux transports de bagages et c’est bien pratique ! C’est vraiment utile, cela permet de voyager léger et surtout de pouvoir faire des visites durant la balade à vélo.

C’est Vélo Val de Loire qui s’est occupé du transfert de bagage. Ils s’occupent de la Loire à Vélo, le Loiret au Fil de l’Eau, le Canal d’Orléans, le Canal de Briare, le Canal de Berry et la Vallée du Loir à vélo. N’hésitez pas à les contacter pour voir un tarif selon votre projet.

Il s’occupe également du transport de personne et de leur vélo. Utile pour rejoindre votre point de départ, sauter une étape ou en cas de soucis.

Loire à vélo

Où trouver à boire ?

Il n’est pas difficile de trouver de l’eau sur la Loire à Vélo, car même s’il y a des longues parcelles en pleine nature, on traverse toujours des villes ou des villages. Donc il est toujours possible de se ravitailler en eau ou en nourriture. Demander à un bar où si vous passez à côté d’un cimetière, il y a toujours un robinet.

Pour ma part, j’ai fait la Loire à Vélo avec ma gourde Isotherme Hydro Flask, je ne me sépare plus d’elle car elle me permet de garder l’eau fraiche l’été et dans ce genre de concept, c’était agréable de l’avoir.

Matériel pour faire la Loire à Vélo

Prendre le train avec son Vélo

Durant la haute-saison, de mi-juin à mi-septembre, le « train Loire à Vélo » facilite le transport à vélo gratuitement. Vous devez avoir un simple titre de transport basique. Il permet une plus grande de capacité d’accueil pour les cyclistes entre Orléans et Le Croisic, en passant par Nantes ainsi que tous les points incontournables de la Loire à Vélo. N’hésitez pas à faire votre réservation en ligne en cliquant ici.

Train Loire à vélo

Loire à Vélo en 3 jours, les 3 étapes nature à faire

Nevers > Apremont-sur-Allier > Briare ( + de 152 km)

Arrivée à Nevers en train, j’ai rendez-vous à l’hôtel de la Villa du Parc pour récupérer mon vélo électrique. Je quitte Nevers afin de rejoindre le point zéro de la Loire à vélo, c’est cette plaque en bronze qui donne le véritable départ de cette véloroute. Avant d’y arriver, je passe par le pont du Bec d’Allier, un endroit naturel avec une faune et flore assez exceptionnel, car il s’agit des 2 derniers cours d’eau sauvage d’Europe. La traversée du pont se fait à pied avec votre vélo.

Avant de démarrer la Loire à vélo, je pars en direction d’Apremont-sur-Allier afin de visiter ce plus beau village de France. Si vous commencez à Nevers, je vous recommande d’y aller, le détour n’est pas énorme, comptez environ 1h00 aller/retour du point zéro. Une fois au village, il est possible d’attacher votre vélo juste à côté du Parc Floral pour profiter pleinement du village. Je suis allée visiter le Parc Floral, il est magnifique, une variété de fleurs et d’arbres avec un pont japonais au milieu. Un restaurant et une brasserie sont dans le village pour se restaurer.

Loire à vélo - Apremont-sur-allier Parc Floral

Où dormir ?

Un peu excentré de la Loire à Vélo, à Sancergues, j’ai dormis à la chambre d’hôtes Le Moulin de Vrin. Un logement vraiment top, au milieu de la nature, des chambres spacieuses avec accès à une terrasse très agréable et avec tout le confort nécessaire. La literie est confortable. Ils sont Accueil vélo et accueil aussi les pèlerins du chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Où manger ?

À la Chapelle-Montlinard, le restaurant « Le Berry » est une bonne adresse où manger. Situé sur la Loire à vélo, elle va vous permettre de faire une pause. Elle propose une cuisine maison, des planches charcuterie et fromage avec des prix abordables, parfait pour se restaurer avant de reprendre la route.

Une fois de retour au point zéro, cette fois-ci, je démarre la Loire à vélo en passant par divers points d’intérêts comme le canal de jonction de Givry, plus connu sous le nom du port des marins de Chambord ou encore le petit village de Marseilles-lès-Aubigny. Je n’ai pas eu de chance, il pleuvait au moment de mon passage, mais le village est vraiment mignon, agréable pour faire une pause.

À la Chapelle-Monlinard, pour les amateurs d’arbres, il faut aller visiter l’Arboretum d’Adeline qui possède une variété incroyable d’espaces d’arbres du monde entier. Et pour ceux et celles qui préfèrent une dégustation de vin, je vous invite à aller jusqu’à Thauvenay, au Domaine d’Éric Louis qui offre des vins de haute qualité. Il est possible de faire une visite des caves jusqu’à l’embrouillage, finir par une dégustation des vins de Sancerre, accompagné par du fromage local, le crottin de Chavignol. Ils proposent également des paniers-repas à emporter.

Je me suis ensuite arrêtée à Châtillon-sur-Loire où j’ai fait la rencontre de Nathalie Deshayes qui m’a fait découvrir la cueillette sauvage. À côté de sa maison, le long du canal latéral de la Loire à Vélo, elle m’amène découvrir les plantes qu’il y a autour et comment les consommer. C’est une activité qui se développe de plus en plus et il est parfois intéressant de savoir ce qui nous entoure et leur utilité.

J’arrive à Briare et m’arrête au pont-canal qui est un fleuron du patrimoine fluvial français et qui a été construit par l’entreprise Eiffel. Faites-y un arrêt, c’est sublime ! Pour cette première étape sur la Loire à Vélo, je me suis arrêtée à Briare et ai déposé mon vélo à l’hôtel du Cerf qui est Accueil Vélo. Cette première parcelle faite en 2 jours est vraiment sauvage, très verdoyante avec beaucoup de petits villages agréables. Je n’ai pas croisé énormément de monde, car les gens commencent d’un peu plus loin, mais sincèrement si faire la Loire à Vélo vous intéresse, je vous invite à commencer de Nevers pour profiter de la tranquillité et de la nature. Et pourquoi pas faire un détour à Apremont-sur-Allier.

Orléans > Beaugency ( + de 35 km)

Je suis revenue sur Orléans après Briare et avant de reprendre la Loire à Vélo, j’ai fait une visite guidée de la ville qui est classée « Ville d’Art et d’Histoire ». Ma visite était axée sur l’histoire de Jeanne d’Arc. J’ai commencé la visite sur la place Martroi où une statue de Jeanne d’Arc au centre qui domine la place. Ensuite direction la cathédrale où j’ai passé une partie du temps, il y a tellement à dire, à découvrir, à regarder. Orléans mérite d’être explorée, l’office du tourisme se fera un plaisir de vous aider.

Une fois la visite terminée, je reprends mon vélo direction Meung-sur-Loire. L’ambiance est plus différente que durant ma 1ére étape, il y a plus de monde,  les villes sont plus grandes, le côté urbain sur la voie verte est plus présent et le côté sauvage est discret. En chemin, faites un arrêt à la Pointe de Courpain, vous verrez la confluence du Loiret et de la Loire avec toute la faune et flore qui l’entourent.

Une fois à Meung-sur-Loire, deux lieux à visiter. Le jardin de Roquelin, qui est un bijou, calme, frais et élégant, ce jardin vous propose une variété de plus de 450 roses anciennes. Ici, tout le monde vit ensemble, les animaux sont en liberté dans le jardin. J’ai profité de ce petit moment de calme pour déjeuner, j’avais pris un pique-nique. En second, direction le château de Meung-sur-Loire, qui est assez incroyable avec sa façade grise et une fois de l’autre côté, sa façade rose. À l’intérieur, plus de 20 pièces, entre le grenier et les souterrains. Vous pouvez attacher votre vélo à l’intérieur du château, près de l’accueil.

Où dormir ?

À Orléans

Si vous recherchez une belle adresse où dormir à Orléans, l’hôtel Abeille est vraiment génial ! Une décoration romantique et une ambiance atypique avec de nombreux objets d’art. Si vous aimez les hôtels qui sortent du lot, allez-y. Près de la gare, vous êtes à proximité de tout !

Un autre hébergement à Orléans, plus moderne, très calme, l’hôtel Marguerite est au cœur d’Orléans, parfait pour les familles. Les chambres sont spacieuses, sobres avec tout le confort nécessaire.

À Beaugency

L’Hôtel Beaugency est très agréable, calme et simple. Les chambres sont petites, mais possèdent tout le confort nécessaire. Il y a également un restaurant, c’est appréciable quand on n’a pas envie de retourner en ville manger surtout qu’il propose des plats légers et maison.

Tous les trois sont « Accueil Vélo » pour vous permettre de découvrir la Loire à vélo.

Où manger ?

Restaurant Studio 16
À Orléans, au cœur de la place Martroi avec une vue sur la statue de Jeanne d’Arc, le restaurant vous propose des mets varié. Parfait pour faire une pause.

Pour finir cette seconde étape, je me suis arrêtée dans la ville de Beaugency. La ville qui est absolument mignonne avec ses petits canaux qui traversent la ville. Perdez-vous dans les petites ruelles, tout est charmant. L’intérieur de la cathédrale est également très impressionnant. Direction ensuite le château de Beaugency qui a été transformé en un château centre d’Art Numérique. Très intéressant, pour les adeptes d’art, il est primordial d’aller y faire un tour.

Amboise > Bréhémont ( + de 82 km)

Pour cette nouvelle et dernière étape, j’ai quitté Beaugency en train avec mon vélo pour tester le « Train de la Loire à Vélo ». J’avais de la chance, il n’y avait pas grand monde pour aller jusqu’à Amboise. Comme expliqué ci-dessus, il s’agit de train mis en place pour la haute saison, c’est-à-dire de mi-juin à mi-septembre.

Arrivée à Amboise, j’attache mon vélo devant le château pour aller visiter le château Royal d’Amboise, un incontournable lorsqu’on fait la Loire à Vélo. En venant assez tôt, il y a encore peu de monde, entre les touristes et les cyclistes, les châteaux sont souvent très prisés. Je profite que la masse de touristes ne soit pas encore là pour visiter les lieux paisiblement. On y retrouve la sépulture de Léonard de Vinci ainsi que des magnifiques jardins avec une vue sur le château vraiment belle. J’étais vraiment contente de visiter ce château, c’est une merveille de l’histoire française.

Loire à vélo - Château d'Amboise
Où dormir ?

À Tours, j’ai dormis à l’Hôtel du Cygne, super bien situé et proche de la Loire à Vélo, de la cathédrale, du château et du musée des Beaux-Arts). Un réel coup de cœur pour ce logement. Une petite chambre mais soigneusement décoré, élégante et moderne, cet hôtel est d’un charme fou ! Le petite déjeuner est complet et frais. Si vous décidez de séjourner à Tour, je vous recommande fortement cet hôtel, ils sont également Accueil Vélo.

Où manger ?

À Tour, il faut absolument aller manger à la guinguette de Tours de Loire. Ambiance agréable et conviviale, atmosphère détente, vous commandez votre repas et vous posez au bord de la Loire pour profiter de la vue. Des tarifs plus qu’abordables !

Au moment où la horde de touristes arrive, je reprends mon fidèle compagnon pour aller au Domaine de Lise et Bertrand Jousset pour déjeuner au Bar à vins éphémère et par la même occasion faire une dégustation de vins. Légèrement excentré de la Loire à vélo, c’est une très bonne adresse pour manger. Vous entrez dans le territoire du vin, entouré de vignes, vous trouverez des exploitations un peu partout. D’ailleurs, j’ai rendez-vous aux caves de Montlouis-sur-Loire / Maison Laudacius pour découvrir le savoir-faire autour de l’AOC Montlouis-sur-Loire et faire une seconde dégustation de vins tranquilles et vins effervescents.

C’est une jolie partie de la Loire à Vélo, des vignes à perte de vue, on retrouve un peu le côté plus sauvage de ma première étape. Je retrouve un peu plus de monde, car je vais en direction de Tours. La Cathédrale de Tours est absolument magnifique, je vous invite à prendre le temps d’aller la visiter, autant d’intérieur que d’extérieur. Dans le quartier du Vieux-Tours, des magnifiques maisons à colombages et son point fort, tout le quartier est piéton.

J’ai adoré la parcelle entre Tours et Villandry. On passe par la jolie ville Savonnière, son nom est tiré du savon que les Gallo-Romains utilisaient. Arrivée à Villandry, j’ai fait un arrêt pour visiter son somptueux château et ses six jardins uniques qui donnent à chaque fois un joli panorama sur le château. Une belle visite, je n’ai jamais vu des jardins aussi beaux, ils ont tous un nom : le jardin du soleil, le jardin labyrinthe, le jardin d’eau, le jardin potager, le jardin d’ornement et le jardin des plantes médicinales. À l’entrée, on vous fournit un plan avec le chemin à suivre pour voir tout ce qu’il faut voir, autant dans le château qu’à l’extérieure. Vous pouvez attacher votre vélo à l’entrée du château.

En bord de Loire, je m’arrête déjeuner à l’écolieu la Cabane. Il s’agit d’une guinguette associative tenue par les bénévoles de l’association « Un jardin qui crée du lien ». C’est également une petite exploitation maraichère bio où vous pouvez manger, mais aussi poser votre tente pour une nuit ou plus selon vos besoins. Le soir, ils organisent des concerts ou des spectacles.

Avant de clôturer cette dernière étape sur la Loire à vélo, direction Brehémont j’ai rendez-vous avec Romain Gadais pour découvrir la pêche ligérienne. Il possède une conserverie de poisson et le restaurant La cabane à Matelot qu’il approvisionne avec la pêche du jour. J’embarque avec lui sur son bateau et découvre une autre facette de la Loire. Une belle expérience à faire et une belle adresse où manger.

Si vous avez des questions sur la Loire à vélo, n’hésitez pas à les laisser en commentaire  ! Si vous êtes une femme qui voyage seule où à plusieurs, n’hésitez pas à rejoindre le groupe facebook 100% féminin Voyager au féminin en sac à dos et me suivre sur Instagram où je partage toutes mes aventures de voyageuse solo.

Cet itinéraire cyclable la Loire à vélo en 5 jours a pu être réalisé grâce aux 3 départements : le Berry Province, le Loiret et la Touraine. Merci à Océane du CRT Centre –  Val de Loire pour l’organisation et le programme. Merci de m’avoir permise de découvrir cet itinéraire à vélo. Je précise que ce partenariat n’influe en aucun cas sur ma ligne éditoriale.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voyager, c’est la liberté d’être soi même !

© 2009-2022 JDroadtrip Tous droits réservés !