Home Océanie Australie Expérience fruit picking tomates et trees planter
Expérience fruit picking tomates et trees planter

Expérience fruit picking tomates et trees planter

480
1

Expérience fruit picking tomates et trees planter !

Hugo est un ancien backpacker qui a passé un an en Australie avec un PVT et il nous partage son expérience fruit picking tomates et trees planter dans différentes fermes et vous donne quelques conseils à ne pas négliger !

Expérience fruit picking en Australie d'Hugo

Tu es en Australie depuis combien de temps ?

Alors actuellement je ne suis plus en Australie, je suis parti du premier juin 2013 au 31 mai 2014. Concernant mon voyage, je suis arrivé à Darwin, j’avais besoin de chaleur et j’avais envie d’avoir un parcours un peu différent de la plupart des gens qui arrivent dans les grandes villes australiennes. Je me suis senti très bien à mon arrivée, dépaysé mais c’est ce que je recherchais.

A la base j’ai fait ce voyage car je voulais améliorer mon niveau d’anglais (comme la plupart des français je pense) mais aussi voyager et découvrir un maximum de choses.

Expérience fruit picking en Australie d'Hugo

Racontes nous, ta recherche de job !

Mon premier bon job j’ai mis plus de deux mois à le trouver. Je suis d’abord tombé dans une arnaque sur Gatton (boulot mal payé au black).

Avec un ami rencontré sur place, nous appelions le harvest guide tous les jours, 5 fois par jour, en changeant nos localisations. L’objectif était de trouver un job peu importe où (nous arrivions sur nos réserves).
À force de persévérance on a décroché un très bon job payé à l’heure dans une ferme de tomates.

J’ai aussi trouvé un autre job comme trees planter quand je suis retourné sur Darwin en basse saison (début de l’année) grâce au Job Shack (comme peu de monde veut aller sur Darwin à cette saison à cause du climat il est plutôt facile de trouver un job).

 Expérience fruit picking en Australie d'Hugo

Quel était ton job ?

Dans la ferme de tomates mon job était très simple : je dirigeais une équipe de 13 personnes chargées de ramasser des tomates. Moi je conduisais un 4×4 avec une grande remorque avec des bins. Mon job était de remplir les bins avec les seaux de mes pickers et checker la qualité des tomates.

En temps que trees planter les jobs étaient variés, désherbant, plantage et fertilisant.

Expérience fruit picking en Australie d'Hugo

Quelles étaient tes conditions de travail ?
(Salaire, logement, entente avec les fermiers ou les backpackers, l’ambiance …)

Dans mon premier job, j’étais dans un working hostel, la location était assez chère 200$/semaine, le confort était pas top mais c’était une très bonne ambiance. J’avais la chance d’être payé 20$ de l’heure je gagnais donc entre 700$ et 1200$ la semaine. On faisait beaucoup d’heures,  on passait nos congés à airlie beach et à faire la fête pour décompresser.

Pour mon job vers Darwin, j’avais la chance d’avoir la free accommodation, le salaire était variable, le désherbant était payé à l’heure (environ 17$) pour les plantations, c’était 0.06$/arbre, ça a l’air de rien mais avec le coup de main et de la motivation je m’en sortais également aux alentours de 200$/jour (sans compter que la free accomodation ça fait faire pas mal d’économie).

Après on vivait au milieu de nulle part, il fallait faire les courses pour deux semaines, c’était un travail très physique avec des conditions difficiles (très humide et pluies tropicales). Mais il y avait une super ambiance et même au milieu de nul part c’est fou comme on peut s’amuser avec quelques caisses de bières!

Expérience fruit picking en Australie d'Hugo

En conclusion son expérience fruit picking tomates et trees planter !

Au final, je me considère assez chanceux de par mon expérience, j’ai trouvé en début de voyage un job vraiment pourri ce qui m’a permis de toujours positiver quand j’étais au bout du rouleau pendant mes autres jobs (se lever tous les jours à 4h du matin ça fait râler mais quand on sait que c’est pour 200$ ça redonne le sourire).

Après mon conseil pour trouver du travail, je pense qu’il faut éviter de rester sur la côte Est. J’ai eu beaucoup de chance de trouver du travail, mais honnêtement comme la plupart des français parlent mal anglais et que l’on a mauvaise presse (french shopping) n’hésitez pas à aller dans des endroits reculés,  abandonnés, voir presque désertiques, où vous pourrez trouverez du job plus facilement.

De plus ça permet de faire pas mal d’économie rapidement et au final se priver 2/3 mois pour passer 1 mois de vacances en Asie, ben je peux vous garantir que cela vaut le coup (avec mon job de tree planter j’ai mis 3200$ de coté en 5 semaines de travail).

À lire aussi : Adresses de fermes pour le fruit picking

Expérience fruit picking tomates et trees planter

Si vous avez des questions concernant une expérience fruit picking tomates et trees planter, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

(480)

Jenny À travers ce blog, je vous invite à découvrir un maximum de bons plans et astuces (hébergements, activités, restaurants, transports …) pour préparer au mieux vos futurs voyages. Si vous êtes une fille qui voyage à travers le monde, rejoignez la communauté Voyager au féminin. Pour en savoir plus sur moi, lisez Qui suis-je? et si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter.

 

Comment(1)

  1. Bonjour,
    merci pour ton retour s’expérience. Je suis actuellement en Australie et souhaiterai savoir comment tu as procédé pour trouver ce job de trees planter ?

    Cheers mate !

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.