Home Océanie Australie Expérience fruit picking dans les oignons et les tomates
Expérience fruit picking dans les oignons et les tomates

Expérience fruit picking dans les oignons et les tomates

1.20K
0

Expérience fruit picking dans les oignons et les tomates !

Flo est actuellement en Australie et nous raconte son expérience fruit picking dans les oignons et les tomates. Son aventure se passe à merveille. Il a acheté un van et vagabonde sur la côte Est du pays. Il a fait une excursion pour voir les baleines et vu les photos, ça en valait la peine !

Vous pouvez suivre son trip via sa page facebook ou son blog Make My Trip, sa plume est vraiment jolie, je vous conseille vraiment d’aller lire ses articles, on ne s’en lasse pas !

Expérience fruit picking dans les oignons et les tomates

Tu es en Australie depuis combien de temps ?

Je suis arrivé en Australie fin Juillet 2014 à Brisbane. Après 3 semaines à chercher un van, je suis directement parti vers le Nord pour voir les merveilles du Queensland. Aujourd’hui, je suis de retour à Brisbane et cela avoisine maintenant les 3 mois.

J’ai choisi l’Australie pour la facilité d’obtention du Visa, pour ses paysages et parce que tout ici est fait pour les voyageurs. L’Australie est aussi bien placé pour visiter d’autres pays autour. Notre programme est de faire une halte à Bali, en Nouvelle Zélande et en Thaïlande. Ayant également fini mes études, c’était l’occasion de partir pour une grosse aventure.

Expérience fruit picking en Australie

Racontes nous, ta recherche de job et quel était ton job ?

Je travaille actuellement à Gatton à côté de Brisbane dans les oignons. J’ai atterri dans cette petite ville à cause de Gumtree où j’ai vu une annonce disant que l’on recherchait des pickers.

Au final, la réalité une fois sur place est totalement différente. Arrivé le matin pour travailler dans les oignons, c’est dans une ferme de fraises que l’on me donne rendez-vous. On me met au travail pour un salaire de misère, 30 dollars pour 8 heures de travail sans pause.

Je suis parvenu la semaine d’après à trouver un job dans les oignons. Le travail est payé au rendement, 40 dollars la bin. Nous commençons à 4h du matin, 10h de boulot. Le seul point positif est que l’on peut venir et partir quand on veut, on est en totale autonomie. Les premiers jours sont durs, nous gagnons environ 60 dollars chacun pour une équipe de 5 et une fois rodé, nous atteignons les 130 dollars par jour. Malheureusement ce n’est pas possible de gagner autant tous les jours, le travail est très dur pour moins de 9 dollars de l’heure.

De plus, la plupart des jobs dans cette ville sont payés au black, ce qui rend impossible l’obtention d’un second visa.

A Gatton, il est obligatoire de passer par un contractor pour travailler. En arrivant dans la ville, chacun a une liste de numéro où il faut appeler pour trouver du travail. Cette ville est du grand n’importe quoi, la police surveille beaucoup, mais cela ne change rien. Je vous conseille de ne jamais vous rendre dans cette ville si vous cherchez du travail. Jamais.

Expérience fruit picking en Australie

Quelles étaient tes conditions de travail ?
(Salaire, logement, entente avec les fermiers ou les backpackers, l’ambiance …)

Pas facile du tout. Lever très tôt, nous devions travailler dans la boue et l’obscurité pendant quelques heures.

Passé 11h du matin, la chaleur était insoutenable. 10h de travail par jour se fait ressentir rapidement sur votre santé. Après le boulot, nous nous rendions dans une station service où nous devions payer 5 dollars pour une douche, ensuite nous nous rendions sur une rest area prêt d’une autoroute pour dormir. Le temps de se poser 10 minutes, de manger et au lit. Sachant que nous n’avions aucun day off.

Il faut savoir que sur les champs, le terrain est délimité entre plusieurs contractors. Impossible de voir le fermier, il n’y a que le contractor et ses ouvriers qui comptent vos bins. Côté ambiance, nous nous sommes rendu compte que parler faisait passer beaucoup plus vite le temps, mais que nous travaillions beaucoup moins vite. Dans le champ, chacun se réserve une ligne qu’il garde jusqu’à la fin de la journée. Aucun souci au niveau de l’entente avec nos voisins. Certains nous ont même donné quelques techniques pour travailler plus vite.

Expérience fruit picking en Australie

As-tu d’autres expériences dans le fruit picking ?

Oui, plusieurs. J’ai déjà travaillé dans les tomates, les fraises, les brocolis et l’ail. Pour les tomates, c’était à Bowen dans le nord du Queensland.

Nous avons dû payer 210 dollars pour 1 semaine en accommodation alors que nous avions notre van. Ensuite, le principe est le même, payer au rendement, 80 dollars la bin. Avec une équipe de 15, le but est de remplir des buckets (seau) le plus vite possible sur un champ immense. Très peu de pauses et une journée de 10 heures en moyenne, le fermier décide quand nous arrêtons. Nous avons fait 40 dollars le premier jour et 125 le deuxième. Le travail est assez dur pour pouvoir gagner beaucoup. À savoir, que les prochains jours ont été rentables grâce à une semaine propice à la pousse grâce à la lune. Mes autres expériences ont été faites à Gatton avec les contractors.

Au sujet des fraises, il s’agissait de pruning, c’est à dire rafraîchir les pieds de fraises pour préparer la récolte. Nous avons qu’une journée car le salaire était de 3 dollars de l’heure. Impensable de continuer.

Les brocolis étaient payés 16 dollars de l’heure. Muni d’un couteau, il fallait seulement couper les brocolis et les jeter dans une bin. Les pieds dans la boue, le travail n’étais pas très physique mais le fermier nous mettait quand même la pression avec son tracteur pour avancer plus vite.

Le dernier job en picking était l’ail. Le meilleur selon moi. Des journées de 10h payées à 18 dollars de l’heure. Il fallait seulement picker les gousses, couper les racines et les mettre à sécher par terre. Super facile.

Beaucoup de fruits et de légumes mais beaucoup d’arnaques aussi. Il est difficile de trouver un bon boulot dans le picking sur la côte est de l’Australie. Beaucoup trop de concurrence et les fermiers/contractors/auberges en profitent beaucoup. Le meilleur plan est encore de trouver une ferme sur le bord de la route qui vous accueille.

Nous avons rencontré un couple de bretons qui a trouvé une ferme d’ananas sur le bord de la route où il était payé 23 dollars de l’heure et il payait 40 dollars d’accommodation par semaine. Le meilleur plan.

À lire aussi : Adresses de fermes pour le fruit picking

Expérience fruit picking dans les oignons et les tomates

Si vous avez des questions sur une expérience fruit picking dans les oignons et les tomates en Australie, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

(1199)

Jenny À travers ce blog, je vous invite à découvrir un maximum de bons plans et astuces (hébergements, activités, restaurants, transports …) pour préparer au mieux vos futurs voyages. Si vous êtes une fille qui voyage à travers le monde, rejoignez la communauté Voyager au féminin. Pour en savoir plus sur moi, lisez Qui suis-je? et si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter.

 

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.