Home Afrique Voyager seule au Maroc
Voyager seule au Maroc

Voyager seule au Maroc

475
4

Voyager seule au Maroc, ça craint ?

C’est surement l’une des questions qui revient très régulièrement « Voyager seule au Maroc, ça craint ? » et après 3 séjours dans ce pays, je vais vous parler de mon expérience. J’y suis allée deux fois accompagnée en courts séjours et une fois pendant 1 mois en mode sac à dos en solo.

ℹ️ Infos : Avant tout voyage au Maroc, vérifiez la situation politique et sécuritaire via le site France Diplomatie.

Je dois avouer que ma première arrivée au Maroc en 2013 ne donnait pas envie de rester, surtout quand on arrive de nuit dans la médina, qu’il y a foule dans la rue, touristes, locaux, mobylettes, ânes, la total, niveau dépaysement, on ne pouvait pas faire mieux ! J’avais réservé une semaine dans l’auberge de jeunesse Ayoub à Marrakech pour 3€ la nuit, qui dit mieux ? Bon au final, vu le prix, il ne fallait pas s’attendre à un service de malade et je vous invite à lire l’article. Malgré mes premières impressions négatives, je ne suis pas du genre à me fermer, bien au contraire, il y a des gens pas cool partout.

J’étais totalement naïve face à ce pays la première année et quand je relis mon article visiter la place Jemaa El Fna, je me dis que je me suis faite avoir comme une touriste lambda, mais c’est aussi ça Marrakech. Bon j’ai aussi très vite réalisé le business autour de cette place. Lors de mon second voyage d’un mois en solo, je n’ai clairement pas mi les pieds sur cette place, j’ai refusé d’y aller, car avec le recul, je ne cautionnais pas ce qu’il s’y passait ! Et la 3e année, j’y suis retournée, car je n’étais pas seule et il fallait absolument que la personne avec moi voie la beauté, mais la tristesse de cette place.

ℹ️ Infos : Pour mon voyage d’un mois, je suis partie au Maroc avec la compagnie de bus Eurolines que je ne recommande pas.

Voici quelques conseils pour visiter Marrakech et ses alentours, cet article va vous donner une idée de ce que vous souhaitez voir. Si vous souhaitez lire d’autres articles sur des hébergements ou activités que j’ai testés, allez dans la catégorie Maroc.

Soyez ferme !

Sachez que si vous comptez voyager seule au Maroc, vous êtes une « proie », vous allez entendre très souvent « hey la gazelle » mais vous ne craignez absolument rien. Ils sont insistants mais il suffit d’être ferme et ils vous laisseront rapidement tranquille. Pour leur montrer que vous n’êtes pas dupe, n’hésitez pas à leur répondre en arabe « non merci » qui se dit « la choukrane« . Si vous tombez sur quelqu’un d’insistant, haussez le ton, les Marocains détestent se faire remarquer car il y beaucoup de flics en civiles et comme le pays vit grâce à 80% de tourisme, on vous laisse vite tranquille.

Transport au Maroc

Vous avez le choix, soit vous demandez à votre chauffeur de mettre le compteur, soit vous négociez votre prix avant de monter pour éviter les surprises à votre arrivée. J’ai demandé à un chauffeur de taxi de mettre le compteur, il a refusé, je suis descendue, car il voulait que je paye 200 dirhams.

Il existe comme chez nous, des taxis clandestins, en descendant du taxi car il me prenait trop chère, un homme m’a abordée pour me proposer de me déposer et j’ai annoncé mon tarif, il a dit ok, c’est courant mais encore une fois, c’est selon votre instinct, si vous ne le sentez pas, ne le faites pas. Pour ma part, aucun souci, je l’ai recontacté plusieurs fois pour des trajets rapides.

Si clairement, vous en avez marre de négocier, demandez à votre hébergement le numéro des taxis verts. Ils mettent obligatoirement les compteurs, pas d’arnaque, vous serez tranquille.

La relation avec les enfants

La relation entre les enfants et l’argent est horrible. Si vous vous perdez dans la médina, ils le verront et contre quelques dirhams, ils vous amèneront à l’endroit voulu en vous faisant tourner en rond pour demander plus d’argent au final. Débrouillez-vous !

Sur les bords des routes, vous allez croisez beaucoup d’enfants qui mendient ou vendent quelques choses (colliers de rose, sachet d’amandes…). Sincèrement, ce n’est pas leur rendre service de donner de l’argent comme ça. Achetez plutôt un paquet de bonbons, de gâteau, des fruits, de l’eau fraiche et donnez-leur, surtout pour les touts petits qui marchent à peine. Sur la route vers le Sahara, vous pouvez croiser des enfants qui gardent les chameaux, ils ne parlent pas français, arrêtez-vous et donnez leur des bouteilles d’eau, ça ne vous coûte rien.

Essayez de toujours avoir un sac pour les détritus, car ils ne connaissent pas le tri au Maroc et les enfants, quand vous leur donnez quelque chose avec un papier, ils le jettent immédiatement par terre donc ramassez-le.

Un jour, je le ferais, achetez pleins de stylos, cahiers, feutres, etc… et aller dans une école et leur donner, ils en ont cruellement besoin de matériel d’école.

Méfiante, mais pas trop !

Il faut être méfiante, pas qu’au Maroc, partout ! Mais il ne faut pas non plus être parano. Lors de mon séjour en solo, mon pied à terre était Marrakech et j’étais logée toujours au même endroit, donc je passais assez régulièrement devant un petit « bouiguebouigue » de réparation de mobylettes. Il y avait toujours des hommes devant attablés à boire leur thé à menthe. Un jour, l’homme était tout seul, il m’interpelle « hey la gazelle« , je me suis dit « ayé on veut encore me vendre un truc« , mauvaise langue que je suis, il me demande ce que je fais ici etc… me propose de m’assoir et m’offre le thé. Il voulait de la compagnie pour boire son thé et comme il me voyait souvent passer, il m’a proposée.

Donc voyager seule au Maroc avec méfiance oui, mais pas trop car parfois, vous pouvez passer à côté de moments de partage super sympa.

À mes yeux, Marrakech n’est absolument pas représentatif du Maroc.

Si vous décidez de voyager seule au Maroc, il faut sortir des sentiers battus pour réellement voir la beauté de ce pays et pouvoir partager avec les locaux sans qu’il y ait un rapport avec l’argent. Ça, je l’ai découvert lors de mon second voyage en solo. J’ai fait un trek de 3 jours avec Visages du Maroc, nous étions deux nanas avec un guide. Il y avait aussi deux Berbères avec des mules qui portaient nos sacs à dos et qui les amenaient à nos points d’arrivée. À la base, nous avions une tente chacune, la première nuit, j’ai eu tellement froid que pour la seconde nuit, j’ai décidé de dormir dans la grande tente avec les deux muletiers. Ils ne parlaient pas l’arabe et encore moins le français, je sentais dans leurs regards que je les intriguais, j’étais une femme qui voyageait seule, j’étais dans leur tente, mais à aucun moment, il y a eu des regards ou gestes déplacés, bien au contraire. Le matin dans les montagnes, il fait très froid, l’un d’entre eux était très attentionné, il m’a donné sa couverture pour avoir encore plus chaud et je les regardais préparer du pain frais pour le petit déjeuner.

Même si nous ne parlions pas, on arrivait à échanger par des regards et des sourires. Je regardais attentivement la préparation du pain, du thé à la menthe, les odeurs s’évaporaient et embaumaient la tente. La plupart du temps au Maroc, les hommes restent entre eux et les femmes pareils, donc c’était très enrichissant de pouvoir partager ce moment avec eux. À chaque fois, qu’on débutait la journée ou qu’on la finissait, ils nous préparaient à manger. On a ce cliché que c’est la femme qui cuisine mais non, les hommes cuisinent tout aussi bien que les femmes.

Ils étaient tellement adorables qu’on leur a donné un billet supplémentaire pour les aider. Ils ne parlent pas français, donc aucun bla bla, juste ce plaisir de partager, même si ça vaut tout l’or du monde, il ne faut pas oublier que le Maroc est un pays pauvre donc c’était important de les remercier de cette façon. C’est volontaire de ma part de ne pas utiliser le mot « pourboires », car ce n’est pas ça, ils ne m’ont pas vendu une prestation, ils ont été eux même, ils ont fait le travail que le guide leur avait demandé, je n’étais pas obligée de donner quelque chose en plus mais j’estimais que là, c’était important. Comme quoi, le fait de voyager seule au Maroc peut nous faire vivre des moments mémorables.

Dormir dans le désert du Sahara avec des inconnus

Encore une fois, une situation assez insolite, je partais faire un circuit pour rejoindre les portes du désert du Sahara et passez une nuit dans une tente touareg, un rêve de plus réalisé. Pour dormir, je me suis retrouvée dans une tente avec des Marocains et des Saoudiens et encore une fois, super ambiance. En pleine nuit, je suis faite réveillée par quelque chose qui me grimpait le long de la jambe, ce n’était qu’un petit scarabée que mon voisin s’est empressé de retirer, ça sert parfois les hommes hein ?

Une fois de plus, il ne m’est rien arrivé, à part l’attaque d’un insecte, les échanges avec des gens de différentes cultures étaient très intéressants. J’ai pu voir en toute discrétion, le moment de prière sur les dunes du Sahara, avec le lever du soleil, c’était un instant très beau.

Piqûre de rappel pour votre santé au Maroc

Prudence avec le vent, on ne sent pas que le soleil tape énormément, en montagne, au bord de la mer, lors d’une excursion en quad ou en chameau, je vous invite à lire le jour où j’ai été brûlée au second degré par le soleil au Maroc ou encore les coups de soleil au Maroc.

L’eau au Maroc est le bon moyen de choper la tourista, achetez toujours des bouteilles d’eau et vérifiez bien qu’elle soit bien fermée avec le petit claque d’ouverture du bouchon. Croyez-moi voyager seule au Maroc et vivre une tourista seule, ce n’est pas cool. Sinon vous pouvez lire comment attraper et vaincre la tourista, histoire d’être vigilante pour votre futur voyage au Maroc.

Concernant les restaurants, n’allez pas dans les attrapes touristes pour vous éviter de tomber malade, regardez où les locaux vont et renseignez-vous sur les spécialités marocaines à goûter.

Comportement à avoir ! Comment s’habiller ? Où faire un change ?

Il ne faut pas oublier que vous êtes dans un pays avec une culture et des croyances différentes de chez nous donc il est important de respecter cela. Malgré ce qu’on peut voir depuis quelque temps à Marrakech, des femmes en mini-shorts, robe ultra moulante, décolleté plongeant, il est important de ne pas faire comme ces touristes. Ce n’est pas parce qu’eux ils le font qu’il faut le faire aussi. Prenez des vêtements discrets, limite habillez vous de façon locale si vous êtes à l’aise, dans le zouk, vous allez trouver de jolies djellabas.

Lors du ramadan, essayez de manger et boire discrètement, je ne dis pas qu’il ne faut pas manger ou boire mais pensez aux locaux qui font le jeûne durant ces longues journées.

Pendant les achats de vos souvenirs, négociez, les Marocains aiment ça et c’est le jeu de ce pays. Si ça vous soule de négocier et que vous n’avez pas ça dans le sang, allez à l’Ensemble artisanal de Marrakech, les prix sont fixes et personnes ne vous interpellera.

Pour avoir un bon taux de change euro dirhams au Maroc, je vous donne une adresse de Marrakech pour obtenir le meilleur taux possible.

Si vous décidez de voyager seule au Maroc, ce n’est pas plus dangereux qu’en France. Foncez, c’est un pays où les gens sont accueillants, souriants et généreux. N’écoutez que vous-même, restez vigilante mais faites votre propre expérience. Certaines personnes vous diront de ne pas y aller, je ne suis pas d’accord avec ce discours, j’ai effectué 3 séjours au Maroc et tout s’est très bien passé.

Si vous êtes une femme seule qui compte voyager seule au Maroc et que vous vous posez des questions, rejoignez le groupe Facebook 100% féminin « Voyager au féminin en sac à dos », un tas de filles sont parties ou vivent au Maroc et répondront à vos interrogations.

Si vous avez des questions concernant le fait de voyager seule au Maroc, n’hésitez pas !

(475)

Jenny À travers ce blog, je vous invite à découvrir un maximum de bons plans et astuces (hébergements, activités, restaurants, transports …) pour préparer au mieux vos futurs voyages. Si vous êtes une fille qui voyage à travers le monde, rejoignez la communauté Voyager au féminin. Pour en savoir plus sur moi, lisez Qui suis-je? et si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter.

Recevez les articles dans votre boîte mail.
Vous recevrez les derniers articles sur les bons plans, les activités, les événements et la gastronomie du monde directement sur votre email.


  

 

Comment(4)

  1. Très chouette article sur un pays que j’aime beaucoup! Je suis totaaaalement d’accord avec toi sur Marrackech, ce n’est pas du tout représentatif du pays (en fait je n’ai pas beaucoup aimé la 1ere fois que j’y suis allée), je lui préfére Fez, bien plus authentique ! (si on aime les souks…).
    Concernant l’attitude a adopté avec les enfants, j’ai eu un debats interessant avec mes lecteurs quand j’ai publié mon article sur mon road trip dans l’atlas , apparemment leur donner des stylos n’est pas une super idée, car ils s’attendent ensuite à ce que tous les touristes leur en donnent et viennent les réclamer (ce n’est pas terrible de leur donner cette image, dans les deux sens). Du coup, lorsque j’en ai croisé, et que j’en ai eu l’occasion, j’ai juste passer un peu de temps avec eux, après tout, ils veulent juste satisfaire leur curiosité. Je me suis amusée à leur montrer leur photo sur mon appareil.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *