Home Europe Espagne Visiter les arènes de Madrid (Las Ventas Tour)
Visiter les arènes de Madrid (Las Ventas Tour)

Visiter les arènes de Madrid (Las Ventas Tour)

472
1

Aujourd’hui, j’ai été visiter les arènes de Madrid.

Je sais que cela va susciter de l’incompréhension chez certains, car qui dit arènes de Madrid, dit corrida, mais cela ne veut pas dire que je tolère ce type de « massacre » et donc j’ai pu visiter les arènes de Madrid.

Bien au contraire, je suis pour la protection des animaux, mais avant je n’ai pas eu l’occasion de découvrir cet univers, aujourd’hui c’est le cas donc je vais essayer de m’approcher au plus près de cette tradition pour la comprendre et après crier pourquoi je ne la tolère pas. Et je suis qu’à l’étape de l’arène !

Les arènes de Madrid se trouvent sur la magnifique Plaza Del Toro (Place du taureau), elle a été construite en 1929, peut accueillir plus de 20 000 personnes assises et figure parmi les plus grandes arènes d’Espagne. Elle est ornée de diverses statues parlant de la tauromachie.

Visiter les Arènes de Madrid

Métro :
station Ventas
Bus :
12, 21, 38, 53,106, 110, 146
Adresse :
Arènes de Madrid
Plaza de toros de Las Ventas
C/ Alcalá, 237
28028 Madrid
Site web :
Site officiel des Arènes de Madrid  – Las Ventas Tour
Horaires d’ouverture :
De Sept. à Juin de 10h00 à 18h00
De Juil. à Aout de 10h00 à 14h00 et de 15h00 à 19h00
(première visite à 10h15 puis à 11h-11h45-12h30-13h15, dans l’après midi à 15h15-16h-16h45-17h30-18h15)
Les jours de corrida :
De 10h00 à 14h00

  • Soit tous les dimanches de fin Mars à début Octobre
  • Tous les jours du 10 mai au 10 juin pour motif de la Féria de San Isidro
  • Pendant la Féria d’Automne: les 4-5-6 octobre, ainsi que le 12 octobre

Tarifs :
9€ audioguide compris, vous laissez votre passeport contre l’audioguide.
Moins de 12 ans : 6€*
Entrée gratuite pour les enfants de moins de 5 ans.
*Prix valides jusqu’au 31 mars 2013.
Plan

 

 

Pour visiter les arènes de Madrid cela se déroule en groupe, le temps de rassembler tout le monde, donner les audio-guides et la visite commence par la puerta grande qui prend toute son importance lorsque les matadors, portés en triomphe, la franchissent. Vous pourrez y découvrir diverses plaques d’inaugurations concernant les corridas.

Cela reste un endroit important apparemment, mais vu comme ça, rien d’exceptionnel. Un jour de corrida, cela doit être plutôt impressionnant.

Vous accéderez aux terrasses qui vous permettront de contempler la vue ainsi que les détails architecturaux des arènes de Madrid. À partir de ce moment-là, j’ai trouvé que la visite de groupe n’était pas idéal, je n’ai pas réellement pris le temps de bien regarder la vue et ces fameux détails, car gérer son audio-guide (faut presser le numéro de l’endroit où on est pour écouter la petite histoire), être attentive quand le guide dit qu’il faut continuer, trouver une place parmi tous les visiteurs du groupe pour prendre une jolie photo : INGÉRABLE ! Car au final, je n’ai pas retenu ce que l’audio-guide disait malgré mes écouteurs branchés.

Nous arrivons à l’endroit le plus attendu, la vue panoramique sur les arènes de Madrid depuis les gradins qui vous offriront une vision générale du déroulement de la corrida. Vous pourrez découvrir le balcon présidentiel, il est simple à repérer, c’est le plus imposant et il est tout blanc.

Divers balcons sont aussi visibles et se situent aux pieds des gradins, ils sont réservés aux chaînes de télévision, à la presse, aux photographes.. Ils sont vraiment très petits et pas très large, on comprend vite que c’est une sécurité pour éviter aux taureaux d’accéder à ces minis balcons. On se rend compte à quel point tout est bien calculé et que si les taureaux pouvaient venir dans cette partie, cela ferait un vrai carnage (vengeance ?! 🙂 )

La suite m’a un peu surprise, je ne pensais pas que l’accès aux arènes de Madrid était possible, mais c’est possible, la porte s’ouvre et nous voilà au milieu. J’y suis allée par simple curiosité pendant que certains visiteurs se prenaient pour des taureaux et d’autres des toréros, je ne comprends pas trop les touristes des fois, bref.

Le sol est sableux, assez mou, on a l’impression de marcher sur du coton. C’est donc au coeur du « ruedo » que se confrontent taureaux et toréros. Malgré ces 61 mètres de diamètre, je n’étais pas aussi impressionnée que certains, je ne me rends surement pas compte de ce qui s’y passe… Il s’agit d’une des plus grandes pistes au monde.

La puerta de toriles est le lieu où sont enfermés les taureaux dans la pénombre avant la corrida. Une fois la porte ouverte, le taureau se précipitera directement dans l’arène. Je trouve cela assez dur, je n’ai pas encore vue de corrida et savoir que ces animaux se lancent sur le chemin de la mort me fait froid dans le dos, c’est extrêmement cruel ! Je n’ai pas pris cette fameuse porte en photo, le panneau indiquant la signification suffit amplement à mon goût.

La prochaine porte, la puerta de arrastre, est tout aussi cruelle que celle ci-dessus. Après la mort du taureau, trois mules viennent le cherche sous l’ovation ou les sifflets du public en le faisant sortir de la porte d’arrastre. C’est pareil, je n’ai pas de photo de cette porte, tout simplement parce que je trouve ça triste (qu’est-ce que je fais là, me diriez-vous ? Besoin de voir pour y croire !

La puerta de cuadrillas « paseillo » est l’entrée de piste des toréros, des banderilleros et picardos suivant les règles d’un défilé bien particulier. Vous découvrirez que chaque geste à une signification au cours de cette cérémonie.

Le lieu qu’aucun toréro ne désire visiter, l’infirmerie qui malheureusement ouvre ses portes au moins une fois durant la carrière de l’un d’entre eux. Le tunnel emprunté pour quitter les arènes de Madrid jusqu’à l’infirmerie est assez bizarre, sombre, froid, limite couloir de la mort, pas très rassurant. Le côté obscure est surement fait exprès pour la visite, en tout cas, je le souhaite pour les toréros sinon ce n’est pas très rassurant !

La visite se termine par la boutique évidemment ! C’est à ce moment-là, que vous rendez votre audio-guide et récupérez votre passeport. Mise à part toutes les babioles inutiles, de très beaux costumes de toréros sont disponibles, mais les prix sont exorbitants, un porte-clé en cuir qui représente un pique 33€, HALLUCINANT !

Ils avaient très peu de choses qui m’intéressaient, deux d’entre elles m’ont interpellée : des affiches façon vintage coûtant 8€ et quatre magnifiques photos encadrées. Les arènes de Madrid vues de bas en mode 360°, un toréro en tunique blanche accoudé sur les bords des arènes de dos, la tête d’un taureau (une photo très sombre mais vraiment belle) et la dernière des quatre photos représentait l’action d’un taureau sur le toréro avec le public derrière. (Je précise que ce n’est pas l’action en elle-même qui était belle mais la qualité de la photo). Elles valaient 30€ l’unité, beaucoup trop chers même si ça les vaut largement donc je me suis contentée d’une jolie affiche.

Je précise que pendant la visite, vous passerez devant l’objectif, vous pourrez acheter à la fin de la visite, la photo représentant votre tête sur un corps de toréro. Très peu pour moi lol ! Je n’ai même pas accepté d’être prise en photo, une grosse pompe à fric !!

Prochaine étape, une corrida ! Sachez que les arènes de Madrid sont considérées comme un lieu touristique ou traditionnel. Je n’y vois qu’une maltraitance envers ces animaux, j’ai du mal à comprendre où est le plaisir à faire cela. Assister à une corrida ne fera surement qu’amplifier ma vision des choses. Ça me gêne un peu de contribuer à cela, mais, je ne veux pas rester fermée et j’ai besoin d’y voir pour y croire !

Si vous avez des questions pour visiter les arènes de Madrid, n’hésitez pas !

Visiter les arènes de Madrid Visiter les arènes de Madrid Visiter les arènes de Madrid Visiter les arènes de Madrid Visiter les arènes de Madrid

(472)

Jenny À travers ce blog, je vous invite à découvrir un maximum de bons plans et astuces (hébergements, activités, restaurants, transports …) pour préparer au mieux vos futurs voyages. Si vous êtes une fille qui voyage à travers le monde, rejoignez la communauté Voyager au féminin. Pour en savoir plus sur moi, lisez Qui suis-je? et si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter.

Recevez les articles dans votre boîte mail.
Vous recevrez les derniers articles sur les bons plans, les activités, les événements et la gastronomie du monde directement sur votre email.


  

 

Comment(1)

  1. Nous y sommes allés pendant une corrida. Un moment vraiment particulier à vivre, je pense au moins une fois dans sa vie. 33€ le porte-clé en cuir, j’espère qu’ à ce prix là c’est du vrai cuir. Pour comparer nous avions payé 10 euros par personne le ticket pour la corrida.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *